Bilan du 17éme impact de Japan Expo

Bilan du 17éme impact de Japan Expo

Et voila, presque un mois après la convention voici le bilan de cette 17éme édition de Japan Expo ! En effet après quatre jours de folie, une fatigue comme si elle avais duré 15 jours, et un peu de repos voici le moment de faire le bilan de la plus grosse convention d’Europe.

Entre les invités, les activités, les exposants, les nouveautés, les améliorations, les problèmes, l’organisation, … on pourrait vous en parler pendant des heures, l’objectif est donc d’aller à l’essentiel sur les spécificités de cette édition par rapport aux autres éditions.

Bilan 17éme impact : Synthèse sur le contenu :

Nouveauté de cette 17éme édition, la French Touch (touche française) est une agréable surprise, permettant de différencier les artistes Français inspirés ou travaillant avec des japonais des artistes Japonais, tout en les mettant en valeur on y a retrouvé des invités de talent comme Stanislas BRUNET et Thomas ROMAIN (voir news sur les invités japonais). C’est donc une très bonne surprise.
( Positif + + + )

Autre nouveauté en force année, celle des mascottes. Au Japon presque chaque ville conséquente, région, administration, marque, …. possède une mascotte. Cette année elles étaient à l’honneur à Japan Expo avec la présence de dizaines d’entre elles sur la convention, dont celle de Kumamoto (Dans le cadre de l’opération « Tous solidaires avec Kumamoto »).
( Positif + + )

– En revanche « Tokyo Candoll » qui a fait sa seconde édition cette année c’est révélé en partie une déception au vu de la prestation du groupe finaliste se produisant sur la scène Karasu de Japan Expo. (Décevante au vu de certains très bon groupes en lice dans la compétition)
( Négatif – – )

– Également une présence accrue des activités plus ouverte au public cosplayeur par exemple avec les ateliers workshop par des amateurs cosplayeur, les stands de couture, ….
( Positif + )

Après seize autres éditions la convention arrive donc encore à se renouveler. Une bonne nouvelle pour l’avenir de cette convention qui subis de plus en plus la concurrence de la part d’étoiles montantes comme Mang’Azur et le Héro Festival.

Bilan 17éme impact : Synthèse sur l’organisation :

– Après de très nombreuses années à galérer pour circuler les allées ont enfin été élargis pour d’avantage correspondre à l’affluence, il était donc possible de circuler (même le samedi) pour peu que l’on ne soit pas trop pressé non plus.
( Positif + + )

Point qui ne change malheureusement pas, certaines scènes ont pris des retards considérables (on ne parlera pas de la scène Karasu qui avais une bonne demi heure de retard le dimanche sur plannings, le dernier artiste a commencé à l’heure de la fermeture de la scène et qui c’est donc retrouvé devant une scène quasiment déserte.
( Négatif – – – )

Au niveau des entrées contrairement à l’année dernière les heures d’ouverture ont été globalement respectés (pas de gros bug informatique entrainant un retard de deux heures), et les préventes sont rentrés dans des délais raisonnables.
( Positif + )

Une plan mieux organisé. Fini les heures à chercher une scène, cette année tout était clairement indiqué sur les plans, et au plafond ! Le webcorner, la partie jeux vidéo, la partie amateur, les associations, les vendeurs, les éditeurs, il était plus facile de savoir où aller pour trouver quoi.
( Positif + + )

Une salle dédié au Masterclass, qui cette année a permis la tenue de plus nombreux évènements de ce genre avec les invités sur la convention, malgré un emplacement un peu déroutant pour les visiteurs (Avant l’entrée principale de la convention) et qui aura remporté un franc succès.
( Positif + )

Bilan 17éme impact : Synthèse sur la fréquentation :

Moins de monde cette année, un réduction de la fréquentation de presque 5%, sans doute due au contexte tendu en ce moment (état d’urgence, et toutes les contraintes qu’il amène), mais également à l’augmentation continu du prix des billets quand la plupart des autres conventions ont gelés leur tarifs. A noter qu’il s’agit de la première baisse depuis de nombreuses années.

On notera également le très marquant concert du groupe MAN WITH A MISSION qui a littéralement rempli au maximum de ses capacités la scène Karasu

C’est donc terminé avec ce bilan 17éme impact ! On vous donne bientôt rendez-vous pour la publication du contenu de la convention !

N’hésitez pas à nous remonter vos propres impressions, les améliorations, les points négatifs, les évènements marquants de cette édition, nous éditerons cette news pour ajouter ceux dont nous partageons l’avis.