Bilan du Hero Festival Grenoble 1er Episode

Bilan du Hero Festival Grenoble 1er Episode

C’est l’heure du bilan pour le Hero Festival Grenoble !

Cela fait exactement une semaine que le Héro Festival de Grenoble (1er Episode) s’est terminé, de quoi pouvoir faire le bilan à tête reposé de cet évènement tout juste arrivé dans la région Rhône-Alpes au sein de la capitale de la Noix (si si Grenoble est entre autres connu pour ses noix qui sont produites dans les environs)

Entrée des visiteurs Dimanche (vers 11h15) sur le HeroFestival de Grenoble

Avec une surface de 6.000 m² en intérieur (les 2.000 m² annoncés en extérieur n’ont finalement pas pu se faire en raison de la pluie) pour exploiter ses six thèmes (officiellement trois univers) le Hero Festival s’est implanté au parc des expositions de Grenoble (Alpexpo) le samedi 6 et dimanche 7 mai 2017.

Bien que l’agencement du festival ait subi quelques modifications pour s’adapter aux conditions météo et aux diverses contraintes sur place nous avons globalement trouvé le festival très bien organisé, seul vrai défaut relevé : Le manque d’information.

Difficile à l’extérieur de l’évènement de savoir que celui ci se déroulait ici, les plans et les programmes n’étaient pas affichés en nombre suffisant, et difficile le samedi de savoir que les sorties étaient définitives (gare à ceux qui sont aller manger dehors pour revenir), le soucis des sorties a été corrigé pour le dimanche.

Rapidement point par point :(Et pas forcément dans l’ordre du plus au moins important)

Burrito Sushi, tout un concept sur le HéroFestival, même si les prix ne suivent pas

Restauration :

Avec des sorties définitives (comme Japan Expo pour ne citer que la plus connue) un défi de taille était à gérer avec la restauration. Quatre stands de nourriture étaient prévu, de la nourriture typiquement japonaise avec Atsu Atsu, et le stand de Taiyaki, aux spaghetti, en passant par les étranges Burrito Sushi la volonté était clairement de laisser le choix au visiteur.

Malheureusement certains en ont profité pour afficher des prix également dissuasifs.

Conférence RockStohl du studio Many Monsters

Activités :

Conférences, concours, défis (duel de thé, quizz,…), sur ce point le Héro Festival fait bien mieux que la majorité des autres conventions, même les jeunes étaient à l’honneur avec l’espace Mini Héro, en bonne partie grâce aux exposants qui se sont investis dans ces activités.

Les partenaires de l’évènement n’étaient pas en reste dans l’organisation des activités avec par exemple de l’initiation aux origamis organisé par la librairie Au Librius (Voiron), ou l’after du samedi organisé au Meldown.

Invités :

Sur ce point difficile de se prononcer, le héro festival ayant cinq thèmes (pour trois univers) à exploiter le nombre d’invité et leur importance dans la partie qui nous intéressait (Konoha), n’avais rien d’exceptionnel (comprenez par là que ce sont des invités que nous retrouvons régulièrement sur d’autres évènements) nous espérons donc une amélioration sur ce point pour la prochaine édition.

En bilan : Une convention bien organisé, qui se donne les moyens de proposer des activités et du contenu, et qui a de l’avenir si les organisateur continuent à s’investir pour faire grandir et évoluer l’évènement.

Nous vous donnons donc rendez-vous pour l’épisode 2 du Héro Festival Grenoble l’année prochaine ! (L’organisateur ayant déjà validé la seconde édition)

Petit bonus, retrouvez les deux directs vidéo que nous avons fait sur place sur Twitter :

Défilé cosplay Samedi (Périscope, sur Twitter)
Concours cosplay Dimanche (Périscope, sur Twitter)

Retrouvez l’intégralité du direct Twitter @PressAnK avec le hashtag #DirectHF sur Twitter